ASPCJE

Les Ecoles Juives

Situation en Province

 ÉCOLE DE L'ALLIANCE ISRAÉLITE UNIVERSELLE A TANTAH

En 1903, lors de la visite des agents de l'Alliance Israélite, la population juive se plaint d'être obligée d'envoyer ses enfants aux écoles des Jésuites ou des Sœurs. C'est ainsi que le 17 octobre 1905 en présence des autorités, du corps consulaire, des grands rabbins d'Alexandrie et du Caire, que l'école de l'Alliance Israélite Universelle est inaugurée. L'effectif de l'école à toujours été compris entre 220 et 250 élèves. L'école reçoit des enfants de toutes religions. Le directeur jusqu'en 1927 est Monsieur Alcalay, puis de 1928 et jusqu'à la fin, Monsieur Henri Benrey assurera la direction. Rappelons quelques noms sortis de cette école : Félix et Chaoul Benzakein, avocats à Alexandrie ; docteur Sélim Benzakein ophtalmologiste à l'hôpital israélite d'Alexandrie ; docteur Victor Hara, médecin à l'hôpital israélite à Alexandrie ; Élie Farhi, Félix Hamaoui, Maurice Fargeon, du barreau mixte du Caire, etc.

À Port-Saïd une école juive a été construite par la famille Benin. Elle a fonctionné pendant de nombreuses années avec un enseignement essentiellement juif et un effectif d'environ 50 élèves. Mais après l'ouverture du Lycée Français, l'effectif de l'école est allé en décroissant et celle-ci a fermé en 1935. À partir de cette date il reste encore l'école « Zichron Moché » dirigée par le rabbin Jacob Chababo (32). De même à Mansourah on trouve une école : École « Talmud Thora » dirigée par le rabbin Pinhas Cohen (32).

Émile Gabbay.

NOTES

(32)    Dans les années 40,voir : Annuaire des juifs d'Égypte et du Moyen-Orient, Société des Études Historiques Juives d'Égypte, Imprimerie Kawsar, Le Caire 1943, pages 259 et260

Imprimer E-mail